You are currently viewing Sexualité et consentement

Sexualité et consentement

La sexualité n’est pas une question de performance. Une relation sexuelle, c’est avant tout un moyen d’entrer en relation avec l’autre. Si tu gardes cela en tête, tu ne peux pas «mal faire»! Tant que tu es attentif·ve, tu es un·e «bon·ne» partenaire.

Tu ne sais pas comment t’y prendre au début? C’est normal! Tu dois d’abord apprendre à connaître l’autre. Pour vous assurer de passer tous les deux un bon moment, donnez-vous le droit d’échanger.

Pourquoi ne pas demander à ton·ta partenaire ce qu’il·elle aime plus, et moins? Tu ne peux pas deviner… et tu sais quoi, peut-être que ton·ta partenaire le découvre en même temps que toi! Surtout, ne pense pas à l’orgasme à tout prix. Des sensations agréables, ça vaut aussi la peine!

Source: https://www.teljeunes.com/Tel-jeunes/Tous-les-themes/Sexualite

Donner son consentement, ça veut dire accepter de participer à une activité sexuelle. C’est simple: tant que tu n’as pas clairement donné ton accord par des paroles, des comportements ou les deux, il n’y a pas de consentement . Chaque partenaire doit s’assurer d’obtenir le consentement de l’autre. 

Et chaque nouveau comportement sexuel doit être consenti: embrasser la personne ou accepter de te faire toucher n’est pas un laissez-passer pour d’autres contacts intimes ou sexuels.

Tu peux accepter, refuser ou changer d’avis à tout moment. Tu peux retirer ton consentement n’importe quand au cours de la relation sexuelle. Tu as le droit de changer d’avis, de t’arrêter au milieu, de dire non. Un «oui» au départ peut devenir un «non» plus tard. Et le consentement s’applique dans toutes les situations: couple, one night, etc.

C’est ta responsabilité de t’assurer que ton·ta partenaire consent.

CLIQUE ICI POUR SAVOIR COMMENT APPLIQUER
LE CONSENTEMENT.

Comment savoir si je suis prêt·e?

En as-tu envie? C’est la première question à te poser! Ne te laisse pas influencer par les autres. Tes ami·e·s peuvent dire qu’ils ou elles l’ont fait avant toi, et ton·ta partenaire peut avoir bien hâte de vivre ça avec toi. Mais rappelle-toi que c’est ton expérience à toi, et que tu peux la vivre à ton rythme.

Pose-toi aussi une autre question importante: te sens-tu en confiance avec l’autre? Avoir une première relation sexuelle peut être gênant et stressant. Si tu arrives à en parler à ton·ta partenaire dans le respect, c’est bon signe. Vous êtes peut-être prêt·e·s, ensemble, à partager cette expérience. Si ce n’est pas clair à 100% dans ta tête, c’est normal! La bonne nouvelle, c’est que tu as TOUJOURS le droit de changer d’idée, à tout moment.

Quel est l'âge idéal pour une première fois?

C’est simple: il n’y en a pas! Il n’y a pas de moment précis pour ressentir l’envie d’expérimenter sa première fois. Chaque personne a son rythme, son histoire et son ressenti: on est prêt·e… quand on est prêt·e! Parfois, ton corps peut t’envoyer des signaux: des désirs, des pulsions. Il semble prêt… mais ta tête n’est pas encore d’accord.

Au-delà de l’âge idéal, ça prend une situation idéale: es-tu en confiance avec ton·ta partenaire? Est-il·elle en confiance avec toi? Si les statistiques peuvent te rassurer, en cinquième secondaire, seulement 1 jeune sur 2 a déjà vécu sa première expérience sexuelle.

Source: Lavoie, F., Hébert, M., Poitras, M., Blais, M. & l’équipe PAJ [2015]. Les activités sexuelles entre jeunes. Montréal: Université du Québec à Montréal.

Au secours! J’ai peur de ne pas savoir comment faire!

Au début, tout le monde a des craintes ou des inquiétudes. Peu importe l’expérience de ton·ta partenaire, rappelle-toi que pour lui·elle aussi, c’est la première fois… avec toi! Après tout, chaque personne est différente, avec ses propres désirs, ses envies et ses limites. C’est donc important de parler ensemble de ce que vous connaissez et de ce que vous aimez.

Le sexe, ce n’est pas un examen! Personne ne t’évalue, tu n’as pas besoin d’être «bon·ne». C’est le moment d’explorer! Laisse-toi le temps d’en apprendre plus sur ton·ta partenaire et sur toi-même. Vas-y graduellement et rappelle-toi qu’il n’y pas de technique précise, car chaque personne est différente. Si tu es à l’aise, pose des questions à tes ami·e·s ou à ton entourage pour te préparer.

Comment savoir si c'est la bonne personne?

Comment savoir si c’est la bonne personne?

Pour le savoir, tu peux te poser deux questions très importantes. Premièrement, as-tu envie de vivre cette expérience physique avec cette personne? Ensuite, as-tu confiance en l’autre? Tu dois être prêt·e à lui parler de tes doutes, de tes envies, de tes attentes… bref, de ton intimité. Ton·ta partenaire sait-il·elle t’écouter, te mettre en confiance et te rassurer?

La sexualité, c’est une expérience, un processus, un apprentissage. C’est un peu comme si tu partais en voyage avec l’autre: lui ferais-tu assez confiance pour partir seul·e avec lui·elle? Avez-vous des intérêts et des désirs qui se rejoignent? Vos envies et vos besoins peuvent être différents, par moments. C’est impossible de toujours être d’accord sur tout, mais il faut au moins une base commune!

C’est vrai que la première fois, ça fait mal et ça saigne?

La première relation sexuelle peut parfois être un peu douloureuse. Si une fille est stressée, les muscles de son vagin se contractent, ce qui complique la pénétration. Le même stress nuit aux sensations d’excitation: la lubrification vaginale peut alors être insuffisante et rendre la pénétration inconfortable.

Enfin, lorsqu’on n’a jamais eu de pénétration vaginale complète, l’hymen — une petite membrane située à l’ouverture du vagin — est tendu. Selon la forme de leur hymen, certaines filles ne ressentiront rien, d’autres un petit inconfort, et certaines en sentiront davantage ou saigneront légèrement.

Sais-tu que ton hymen a peut-être déjà été dilaté par la pratique de différents sports, par l’utilisation de tampons ou par la masturbation? De plus, il y a des hymens de toutes formes! Si tu as peur d’avoir mal, tu peux aider ton hymen à se dilater en l’écartant par de doux massages et des caresses.

LE CONDOM EST UN MOYEN SÛR DE NE PAS CONTRACTER D’ITS* ET DE NE PAS TOMBER ENCEINTE. SAIS-TU QUOI DIRE SI L’AUTRE NE VEUT PAS METTRE DE CONDOM?

CLIQUE ICI POUR LE SAVOIR.


* INFECTION TRANSMISSIBLES SEXUELLEMENT

À PROPOS DE...

Le plaisir sexuel

Lors de tes premières expériences sexuelles, tu n’auras peut-être pas beaucoup de plaisir tout de suite. Parfois, il faut du temps pour apprivoiser ton corps et celui de l’autre et pour avoir du plaisir. Ça se construit au fil de tes expériences.

Plusieurs éléments peuvent influencer ta satisfaction sexuelle. En voici quelques-uns :

  • ton niveau de stress et ta nervosité, car tu en es à tes premières fois
  • la fatigue
  • ton humeur
  • les émotions ressenties envers ton·ta partenaire

Si tu te rends compte que tu es mal à l’aise ou gêné·e, le fait de l’exprimer simplement peut t’aider à faire baisser la pression.

Faire l’amour n’est pas une course à la performance! L’important, c’est de bien connaître ton corps, d’exprimer à ton·ta partenaire ce qui te fait plaisir et lui demander aussi ce qui l’excite, pour que vous puissiez tous les deux avoir du plaisir! Le tout, bien sûr, dans le respect, sans vous forcer à faire des choses que vous n’aimez pas.

La satisfaction sexuelle varie d’une personne à l’autre, et d’une situation à l’autre. Certaines caresses t’exciteront, mais d’autres non. Et pour l’autre personne, ce sera peut-être le contraire. À toi de prendre le temps de découvrir ce qui t’allume au fil de tes expériences.

Je me questionne sur la sexualité

Sextage et consentement : Faits importants

Le consentement, c’est accepter quelque chose de son plein gré. C’est ton
choix de sexter et c’est toi qui décides jusqu’où ça peut aller. Si tu
donnes ton consentement à quelqu’un pour sexter, cela ne signifie pas
automatiquement que tu consens à ce que cette personne partage tes
sextos avec quiconque ou que tu consens à tout autre acte sexuel.

Même si tu as le consentement d’une personne pour la publication ou
le transfert d’une photo ou d’une vidéo d’une autre personne, il est
tout de même important de ne pas le faire.  Lire la suite sur le site de Jeunesse J’écoute

Un livre intéressant :

Pour aider la jeunesse à mieux voir et comprendre les balises en vigueur aujourd’hui, voici un ouvrage pertinent :
 

Il y a des limites

Besoin d'aide ?